Logo
23 Avril, 2018       LISBONNE - MAX. Some sun with a shower or heavy thunderstorm this afternoon; thunderstorms can cause flash floodingº, MIN. 17º

 
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30
Dossiers  |  Le 28: le tram le plus désiré de Lisbonne
Le 28: le tram le plus désiré de Lisbonne
Hirondina Cavaco
Le 28: le tram le plus désiré de Lisbonne
Le tram 28 à Lisbonne

Je l’ai trouvé pour la première fois dans un manuel scolaire de 3ème, dans un texte intitulé “ A pisadela ” (se faire marcher sur le pied), qui m’a valu l’examen oral le plus court et le plus contestataire de toute ma scolarité. Du haut de mes 13 ans parisiens, je n’imaginais alors pas que le vieil amarelo (« jaune » en français, le surnom affectif qu’on lui donne à cause de sa couleur) le tramway plus fameux de Lisbonne, le nº28, se maintiendrait, avec les années, toujours aussi haut en couleur et ferait un jour partie de mon quotidien.


La ligne de tram aujourd’hui connue comme “le 28” a été inaugurée en 1914, et, à l’origine, transportait ses voyageurs de la Praça de Camões jusqu’à Estrela. En 1928, rallongée pour la première fois, elle descend jusqu’au quartier de la Baixa, et se voit attribuée le numéro qu’elle porte encore ainsi que le nom de “carreira 28 Rossio-Estrela”. Pendant plusieurs décennies, le tramway monte descend, démarre, s’arrête, et se trémousse entre les rues de Lisbonne, et la ligne est soumise à plusieurs changements et prolongements de parcours jusqu’à atteindre, en 1984, son itinéraire actuel.

Les typiques wagons bidirectionnels “modèle 700”, fabriqués par Leito Maley & Taunton, d’une puissance de 50 Kw, des freins manuels à air comprimé, électromagnétiques et électropneumatiques, avec leur couleur jaune unique (de nos jours souvent envahie par des annonces publicitaires) sont devenus un des “ex-libris” de Lisbonne. Infatigablement, ils transportent depuis Prazeres jusqu’à Graça (et jusqu’à Martim Moniz pour leur trajet le plus long), sur un itinéraire jonché de 40 arrêts, des touristes émerveillés, des gamins agrippés à la porte arrière, des « alfacinhas » (lisboètes) bruyants et des pickpockets à l’affût des plus distraits.

Moyen de transport, divertissement ou symbole de la ville, le 28 va de colline en colline, invitant tous ceux qui le prennent à découvrir venelles, chaussées escarpées et virages serrés – où les machinistes montrent fièrement la manœuvre –, un trajet complexe et tout en longueur, qui va des quartiers populaires aux plus nobles, en passant par une multiplicité d’églises, de couvents, palais, jardins, places, théâtres, musées, impasses, ruelles, blasons, statues, azulejos, miradors, couleurs, fleurs et odeurs qui font la richesse de cette Lisbonne historique, humaine, pittoresque et plurielle.

Je suis devenue une lisboète de cœur et tous les jours, dans la Rua da Conceição, j’emprunte ce tramway, véritable désir de beaucoup d’étrangers qui, invariablement, viennent me demander le chemin du château ou du Chiado. Certes, le cliquetis constant de sa sonnerie vient perturber mes journées de travail et l’expérience (témoignée ou vécue) de se faire marcher sur les pieds, comme racontait le texte de mon examen de Portugais, est encore moins agréable, mais j’avoue que mes journées – et celles de beaucoup de gens – ne seraient pas les mêmes sans cette machine devenue monument ambulant, original et amusant, indispensable au paysage urbain et humain de Lisbonne.

» Informations pratiques :

Fréquence : Le tram 28 parcourt le trajet Campo de Ourique/Prazeres - Martim Moniz (sur certains horaires, seulement entre Graça et Prazeres) environ toutes les 15 minutes.

Billets : Un billet normal pour les transports de la Carris (bus, trams et ascenseurs de Lisbonne) coûte € 1,40 – il peut s’acheter à bord. Si vous souhaitez monter et descendre plusieurs fois du tram, il est préférable d’acheter un billet pour la journée, qui coûte € 3,70.

A visiter, les divers endroits emblématiques de Lisbonne : le Mirador de Graça, le Panthéon National (Panteão Nacional), l’église et le monastère de St. Vincent (Igreja e Mosteiro de São Vicente de Fora), la Foire à la Voleuse (Feira da Ladra, tous les mardis et samedis à Campo das Cebolas), la Fondation Ricardo Espírito Santo, le château St. Jorge (Castelo São Jorge) le mirador de Santa Luzia, la Cathédrale (Sé Catedral de Lisboa), la Place du Commerce (Praça do Comércio), le café “A Brasileira”, le Musée du Chiado, le Mirador de Santa Catarina , le jardin et la Basilique de Estrela, et tant d'autres…


Consultez nos offres d'appartements à Lisbonne en location courte durée 2 ou 3 jours...vous pouvez
 réserver en ligne!




  
Selon vous, les loyers à Lisbonne sont...
très élevés
élevés
raisonnables
bon marché
© 2007  LIVINGINLISBON.COM  - Tous droits réservés